Rechercher

Le Zéro Déchet, comment y arriver ?

Pour cela, je vais vous présenter la règle des 5R. J’en ai parlé lors de mon interview radio et je pense qu’il est bon de faire un rappel pour tous ou de la faire découvrir à ceux qui débutent dans cette démarche. Ce précepte a été rendu public par Béa Johnson que j’ai eu la chance de voir en conférence.

C’est un guide qui nous permet de réduire les déchets et les achats compulsifs.

Il s’agit donc de respecter 5 fondamentaux :

  • Refuse (refuser)

  • Reduce (réduire)

  • Reuse (réutiliser ou réparer)

  • Recycle (recycler)

  • Rot (composter)



Ces principes sont classifiés et doivent être appliqués dans cet ordre. Ainsi, le recyclage et le compostage sont les dernières options à envisager lorsque l’on n’a pas réussi à appliquer les 3 premières. Dans le détail, voici comment les mettre en pratique.


1- Refuser


C’est la base du zéro déchet et elle est applicable dans tous les domaines (alimentation, déco, vêtements, courriers électroniques, publicités…).

Il s’agit tout simplement de se poser la question de la nécessité : en ai-je vraiment besoin ? Cette paire de chaussures qui me tente m’est-elle vraiment utile ? Et vous verrez que la réponse est très souvent non…

A la clé, des économies, une maison moins encombrée… et la satisfaction d’avoir su dire non.


2- Réduire


Refuser et réduire sont presque similaires. Ce principe s’applique sur ce que nous avons déjà chez nous ou ce que nous devons impérativement acheter. Qui n’est jamais resté devant son dressing en se demandant quoi mettre ? C’est tout simplement le résultat d’un trop grand choix. Si vous n’aviez que quelques tenues différentes, le choix serait amoindri et donc, le gain de temps chaque jour serait considérable.

En allant faire vos courses, orientez vos choix vers les aliments en vrac plutôt que vers ceux déjà emballés. Cela vous permettra de réduire les emballages dans vos poubelles et de faire quelques économies, car le prix du vrac est souvent moins élevé que celui des denrées conditionnées.


3- Réutiliser ou réparer


De nombreux appareils électroniques ou électroménagers sont programmés pour ne

plus fonctionner au bout d’un certain temps (temps généralement assez court). C’est ce que l’on appelle l’obsolescence programmée. Mais il est possible de les faire réparer et prolonger ainsi leur durée de vie avant de créer un déchet. Pour cela, des entreprises spécialisées se développent et vous avez également l’émergence de nombreux « repair cafés » dans lesquels des bénévoles donnent de leur temps et de leurs compétences pour vous aider dans la démarche.


De plus, il est tout à fait possible de trouver des articles d’occasion en parfait état, ce qui permet de réutiliser l’existant et de ne pas créer à nouveau de la demande (matière, énergie, transport…). L’occasion se développe, on peut trouver de nombreuses plateformes permettant de trouver son bonheur : leboncoin, marketplace, vinted, momox, les recycleries, ressourceries… Et bien sûr les vide-greniers (dont je suis absolument fan !)


4- Recycler


Le recyclage est l’ultime option, lorsque l’on n’a pas pu appliquer les 3 premières. Il ne concerne que certains types de produits. Alors certes, il existe la fameuse poubelle pour le recyclage, en pensant qu’il s’agit d’une option écologique. Mais en réalité, il n’en est rien. Le journaliste Hugo Clément l’a démontré en se rendant en Malaisie, où des tonnes de containers provenant de France y sont envoyées chaque jour. Ceux-ci contiennent des bouteilles de lait, des emballages divers, normalement destinés à être recyclés… Ce n’est pas parce que nous ne voyons plus nos déchets sous nos yeux qu’ils disparaissent. En réalité, très peu sont actuellement recyclés et d’autres sont expédiés à l’autre bout du monde en l’état.

« Le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas », c’est pourquoi mieux vaut toujours se poser la question en amont de l’achat et tenter de trouver une solution alternative et zéro déchet pour éviter d’avoir à recycler.


5- Composter


Si le recyclage est applicable pour certains emballages et produits, le compostage est la dernière option pour les matières organiques. Il s’agit de composter les restes d’aliments, de manière à fabriquer un engrais riche pour le jardin.

Mais ce n’est pas là la seule raison. Lorsque les denrées alimentaires sont jetées à la benne, elles auront tendance à produire du méthane, un gaz à effet de serre jusqu’à 25 fois plus intense que le CO2. En jetant nos déchets organiques dans les poubelles, sans les composter, nous polluons sans même nous en rendre compte.


Et composter est possible aussi bien en maison qu’en appartement : les solutions sont diverses : composteur en plastique, en bois, lombricomposteur, bokashi… A chaque mode de vie sa solution !


En ayant en tête ces 5 règles, vous allez vous questionner et changer vos habitudes petit à petit… Pour aller sur le chemin du zéro déchet !

27 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout